Le manteau de mariage

On continue dans la série des mariages. Sauf que là, pour un mariage de Novembre (Novembre 2014 hein, faut pas croire que j’ai tout fait d’un coup, j’ai de quoi faire une bonne quinzaine d’articles sans toucher ma machine à coudre ), il faut bien plus qu’une robe ! C’est donc un manteau de mariage que j’ai eu la lourde tâche de coudre.

Je ne suis pas allées dans des contrées couturistiques inconnues, puisque j’ai réutilisé le patron de mon premier manteau, le patron pochette Simplicity 7461 (apparemment, il a changé de nom, et maintenant c’est la pochette 2508)

Simplicity2508.png

Les manteaux ne nécessitant pas un ajustement aussi précis que les robes, et que en plus la mariée vit à 500 Km, je me suis contentée de ses mensurations pour directement réaliser la version définitive du manteau.

Le manteau est cousu en taille 40 dans un drap de laine Italien gris provenant de CB Tissus, à Grenoble.Comme le tissus est assez fluide, le col et les pans croisés avant sont thermocollé avec un non-tissé. La doublure est en satin de polyester épais. Et puis pour éviter d’avoir à faire des boutonnières sur deux épaisseurs de lainage, les boutons sont uniquement décoratifs puisque le manteau se ferme avec des grosses pressions cousues à la main.

Bien que le gris de ce tissus est joliment lumineux, j’ai égayé le manteau avec quelques fines arabesque en fil argenté. Bon c’est très discret, tellement discret que j’ai eu du mal à les faire ressortir sur les photos….

Cette deuxième version du patron, et les trois années d’expérience en plus m’ont permis de comprendre l’assemblage de la doublure qui m’avait posé soucis lors de ma première version. Autant les explications sont très bien faites pour ce qui est de l’extérieur, autant il n’est précisé nulle part que la doublure n’est pas une reproduction identique  de l’extérieur du manteau…Et forcément, si on a pas la même chose que sur les schémas, c’est un peu galère de passer à l’étape d’après….  En réalité, la doublure doit être coupée moins longue (le soucis c’est que je ne sais pas de combien, j’ai coupé au feeling… et surtout un peu plus large, afin de pouvoir former un pli d’aisance au milieu du dos. En plus, les explications d’assemblage n’optimise pas l’assemblage des manches, puisque la méthode proposée dit de finir l’assemblage des manches à la main à points glissés une fois le manteau fini, alors qu’une simple technique permet de les assembler bien plus proprement à la machine en même temps que le reste du corps. Je me suis d’ailleurs aidée de ce super tutoriel du blog ‘In the mood for couture‘ pour monter ma doublure, et le résultat est assurément beaucoup plus net que sur ma première version !

ManteauClaire_detail(7)1

Et bien sur, une poche intérieure assez grande pour contenir un chéquier !

ManteauClaire_detailPoche(1)

Ma tante à reçu son colis une semaine avant la date fatidique… Le manteau lui va comme un gant ! Ouf !

ManteauClaire_JourJ.png

Pas plus de détails le jour du mariage malheureusement, la nuit tombe vite en Novembre et le créneau photo a été très serré. Dommage, le manteau sur la robe vieux rose rendait particulièrement bien ! J’ai quelques photos portées du lendemain, mais la lumière n’était pas de notre côté !

 

 

En plus, l’avantage, c’est qu’un manteau de mariage, c’est que contrairement à une robe, on peut beaucoup plus simplement le mettre tous les jours d’après !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s