Premières broderies

Ce n’est pas faute de ne rien faire, mais j’ai du retard dans mes publications.

Bref, voila mon travail du weekend dernier (un weekend pour le faire, un weekend pour publier…)

Inspiré du travail d’Alabama Chanin, notamment basé sur le travail de broderie sur jersey associé à la technique des appliqués inversés. En réalité, la « philosophie » d’Alabama Chanin se repose sur la slow couture, avec des vêtements en  jersey  ‘décorés’ et assemblés entièrement à la main. Là, je n’ai pas eu encore le courage prendre le temps de tout faire à la main, donc l’assemblage je l’ai fait avec ma toute nouvelle surjeteuse BabyLock Ovation !! (oui aussi une excuse pour la tester pour la première fois !!)

J’avais déjà parlé ici des jerseys de la Cantate du Chanvre. L’été d’il y a deux ans, dans une folie colorée, j’avais acheté plusieurs mètres de jersey chez eux, tous plus chatoyant les uns que les autres…mais finalement, je porte essentiellement du gris et du noir, j’ai donc repoussé leur utilisation. Et puis, après avoir déménagé tous ces mètres de tissus (1/2 du total de mes cartons consacrés à la couture pardi!!), j’ai pris la décision de les écouler au plus vite. Ajouter à cela mon emménagement en contrées froides, j’avais un cruel besoin de tee-shirt à manches longues.

J’ai donc utilisé une partie de mon coupon de jersey épais orange vif en chanvre/coton 220-240 g/m². Ce jersey est dense, et pas du tout extensible (il a une très bonne tenue). Il est donc particulièrement adapté aux méthodes d’Alabama Chanin. Notez toutefois que depuis, la Cantate du Chanvre propose des jersey épais de 210  g/m², filé et tissé en Belgique (une partie de la production est donc plus locale a présent), et que cette nouvelle fabrication donne des jersey infiniment plus doux et fluides et EXTENSIBLE (attention, comme il n’y a pas d’élasthane, ce n’est pas ELASTIQUE). C’est donc chouette !

Bref ce jersey super-flash avait définitivement besoin d’être adoucit – j’ai donc doublé tout l’avant du tee-shirt avec du jersey couleur ‘naturel’ (beige) récupéré sur  un tee-shirt promotionnel en coton bio.

Je suis partie du patron « Plantain » de Deer&Doe, qui est une bonne base de tee-shirt a encolure dégagée. J’ai cependant redessiné le corps selon un tee-shirt du commerce pour faire un tee-shirt ajusté et non flottant, afin de mieux s’adapter à la raideur de mon tissus (qui en plus est accentué par le doublage intégral avec le jersey beige). J’ai aussi élargi les manches depuis les mi-bras, pour donner de l’ampleur aux coudes (et éviter l’effet poches en fin de journée) en évasant jusqu’en bas des manches pour pouvoir faire des bracelets froncés.

Et voilà le travail !

plantain_ofeuilles_avt1

plantain_ofeuilles_profil1

plantain_ofeuilles_dos1

J’ai tracé les motifs à main levée. Les broderies sont faite avec du coton perlé DMC achetés sur une brocante. Quelques touches de fil doré permettent de structurer le vide à l’intérieure des plus grosses feuilles.

plantain_ofeuilles_avt2

Et conformément à ma décision d’appliquer la règle du « 1 tee-shirt, 1 culotte », je lui ai fait une culotte assortie !

plantain_ofeuilles_bas1

Je suis partie de mon patron de base copié sur des vieux shorty H&M (achetés au lycée…c’est pour dire !!). Pour éviter que l’arrière ne se détende en cours de journée, j’ai pris des élastiques transparents dans les bordures, mais sans beaucoup le tendre, pour ne pas froncer (ni cisailler le gras !)

plantain_ofeuilles_bas4

plantain_ofeuilles_bas3

Pour plus de confort, j’ai fait une large ceinture – simplement composé d’un élastique souple et large (2,5 cm) pas du tout spécifique à la lingerie, glissé dans une ceinture repliée en jersey contrastant.

plantain_ofeuilles_bas2

Oui, il faudrait que je songe à rentrer mes fils de broderie…

Bon ça fait une culotte bien épaisse, pas forcément discrète sous un pantalon ultra-slim, mais bien couvrante, ce sera parfait sous une jupe ou une robe.

Au final, bien que ultra-orange, j’aime beaucoup mon nouvel ensemble. En revanche, je me rend compte que j’aime bien plus le rendu des broderies de ma culotte, plus fines et élaborées… A retenir pour les prochains ouvrages !

Bon la prochaine fois, c’est décidé j’applique cette technique à un des modèles du livre d’Alabama Chanin « Alabama Studio Style » !

Publicités

Chose promise…chose attendue !

Voila presque un an que la demoiselle avait choisi ses tissus…Il a vite été coupé et puis… et puis… et bien voila il a filé sur la pile des ‘en cours’ et il y a passé un moment…

Faut dire que j’ai un peu grogné au moment d’assembler le devant. Je suis partie d’un tee-shirt fétiche de la demoiselle tellement porté que tout limé et qu’elle m’a autorisé à démonter… A la base, il y avait des fronces au centre de la partie inférieure du devant…et puis au moment d’assembler mes deux parties du devant, j’ai trouvé que non il manquait vraiment quelque chose, c’était vraiment pas terrible. Et sur un jersey si fin la couture latérale donnait un résultat étrange…Puis cet été j’avais quelques jours de vacance à occuper donc j’ai décousu ce que javais fait, taillé un faux passepoil en jersey contrasté (une bande de jersey coupé dans la largeur du tissus pliée en deux)   et vogue la galère! La suite s’est déroulée sans encombre et deux heure plus tard (grand max) le tee shirt promis était fini ! Ça valait vraiment le coup de reporter à plus tard pendant presque un an !

TScelia_Avt(2) TScelia_Avt(3)

TScelia_profil(1) TScelia_Dos(1) TScelia_Avt(1)

J’ai utilisé le jersey fin 55% chanvre – 45% coton vert argent de la Cantate du chanvre (dont j’ai fais une petite présentation il y a quelques temps déjà) – oui oui en vrai il est très légèrement vert – avec du jersey moyen Baltic du même fournisseur. J’en ai acheté plein de ceux là, j’espère pouvoir bientôt me faire des tee shirt avec, pour moi ce coup-ci !

En attendant que ce tee-shirt rejoigne sa destinataire, j’espère qu’il sera à la hauteur de ses attentes ! D’ailleurs, comme je ne la voit que dans deux semaines, et qu’elle suit assidûment ce blog, elle le découvrira en même temps que vous!

Les petits poissons dans l’eau…

….nagent nagent, nagent nagent nagent, les petits poissons dans l’eau, nagent aussi bien que les gros… pour ceux qui ne connaissent pas, voila ma jeunesse!

Voila un projet entamé…au mois de janvier je crois…

Sur ma dernière version de la Datura de Deer and Doe, j’avais déjà dut pas mal retailler dans le vif pour ne pas flotter…mais en voulant recopier une nouveau patron en taille inférieure, je me suis rendue compte que j’avais tracé la taille 40 au lieu du 38, pas étonnant donc qu’il y ai de la marge…

Je suis donc partie confiante dans cette nouvelle version…je me fourvoyais sévèrement!

Malgré la réduction d’une taille, j’avais l’impression de totalement disparaître dans la blouse…même les emmanchures flottaient…bien sur j’avais soigné les finitions et fait des coutures anglaises avant d’essayer le haut…ce qui veut dire deux fois plus de couture à défaire! Cela explique les 3 mois qu’a passé ce haut dans la pile des ‘en cours’.

En définitif, j’ai cousu à 3 cm de marges au lieu de 1,5 cm prévu…

Côté technique, j’ai utilisé le tissus « p’tits poissons » des Trouvailles d’Amandine – Une baptiste en coton biologique tissée en France avec un motif un peu décalé…Tout ce que j’aime!

Le tissus bleu marine est un généreux don d’Alexia (Merci!) et la doublure de coton rouge traine dans mon stock depuis ma première année de couture… Les boutons sont en céramique blancs, je les ai chiné (avec une centaine de petits copains) dans une brocante il y a un bon moment.

Au finale je l’aime beaucoup cette petite blouse (déjà portée plusieurs fois)- surtout que j’ai soigné mes finitions – couture anglaise pour les côtés, doublure assemblée à la main … (sans oublier le petit coup de ciseaux en trop qui a bien évidemment allégé mon top d’un petit morceau au niveau de l’omoplate gauche…On se refait pas!!)

Datura2_PetitsPoissons_avt(2) Datura2_PetitsPoissons_avt(1)

Datura2_PetitsPoissons_profil Datura2_PetitsPoissons_dos

Datura2_PetitsPoissons_detail

Ce tissus est super sympa…seul bémol : les poissons sont imprimés dans le sens perpendiculaire au droit fil contrairement à ce qu’on pourrait croire sur la photo de la eshop…J’ai été un peu surprise à la réception (oui je n’avais pris que 50 cm donc j’ai eu peur de ne pas avoir pris assez pour caser la largeur d’une blouse…finalement, j’en ai même recoupé!)

Bon et bien en taillant directement un taille 36, la prochaine version devrait être parfaite et sans douleur!

Madame soleil

Il y a peu, j’ai jeté un vieux sac de textiles à jeter de j’avais laissé traîner chez mes parents depuis mon précédent déménagement…mais avant de jeter définitivement la chose j’ai quand même j’ai eu quelque remords et j’ai refait un petit tri …

Et je suis tombée sur un vieux déguisement de ma sœur…un déguisement de ‘Madame Soleil’ que ma mère lui avait cousu avec un jersey top-la-classe et que c’était vraiment trop dommage de jeter un morceau de jersey, quand bien même il était d’une qualité pourrie!

Attention ça pique les yeux!

Déguisement_soleil

Voila à quoi ressemblait Madame Soleil! (Au fond à droite…)

Et voila un nouvel ensemble marcel-culotte dans mon tiroir!  Attention ça re-pique les yeux!

LeSoleil_dos

Le marcel est toujours basé sur le même patron des ‘indispensables en maille’

 

LeSoleil_profil

Saperlipopette! Véronique et Davina se sont emparées de mon corps!

Pas la peine de préciser que ce n’est ni du tissus en matière naturelle, ni tissé en France, ni teinté de manière écologique…m’enfin quitte à l’avoir acheté un jour autant lui donner une seconde vie!

Et pour ceux qui auraient besoin d’être rassurés, cet ensemble est dans le tiroir des pyjamas, pas dans celui des tee-shirt pour aller au boulot!

Top résille et cie

Après en avoir cherché partout, j’ai fini par trouver de la résille-plumetis noire…du coup, j’en ai pris 2,5 mètres… Autant dire qu’il va y en avoir des top résilles!

Surtout que celui-là fait aussi parti des projets ‘Finis tes restes de tissus!’…et que des restes j’en ai encore beaucoup!

J’ai simplement coupé autour d’un de mes tee-shirt a manches et col V très classique, mais en contournant les manches de manière à que le haut ne fasse qu’un seul tenant buste-manches pour ne pas avoir à ajouter de couture dans la résille. Et ensuite j’ai improvisé pour l’empiècement et l’encolure.

Il y a juste une anomalie dans ce top, dont je me suis rendue compte alors que j’avais déjà commencé à couper dans mon mini reste de tissu viscose noire…Celui qui remarque quel est le soucis a gagné! J’ai tout de même l’espoir que ça ne choque pas grand monde…Seuls les yeux avisés d’une couturière le remarqueront!

TopRésille2_Avant(1)

Casper le gentil fantôme est de sortie!

TopRésille2_Avant(2) TopRésille2_AvantDetail(1)

TopRésille2_AvantDetail(2)J’ai commencé par placer du biais jersey (une bande de jersey coupée à l’horizontale du tissus) autour des découpes avant, puis j’ai assemblé l’empiècement au reste du corps avant. Ce n’est qu’ensuite que j’ai placé le biais d’encolure, que j’ai assemblé endroit contre endroit à la surjetteuse puis cousu replié au point invisible à la main.

TopRésille2_AvantDetail(3)

TopRésille2_Dos

Et j’ai bien sur offert un peu de compagnie à mon nouveau top! – Je me suis dit qu’en cousant une culotte par tee-shirt, je devrai bientôt avoir de quoi jeter toutes mes vieilles culottes chinoises! Du coup, des culottes, ou plutôt des shortys, vous allez en voir!

TopRésille2_LaCompagnie(1)

Ça n’est pas hyper évident sur les photos, mais l’avant est en résille-plumetis et l’arrière en viscose (un dernier reste du morceau utilisé pour le top). L’élastique de taille est un élastique décoratif chiné je ne sais plus où lorsque j’ai eu ma phase d’accumulation d’élastiques à lingerie. J’ai aussi ajouté un élastique de silicone a peine tendu dans les enjambures (Comment ça, ça ne se dit pas?!) pour que le tout reste bien en place!

TopRésille2_LaCompagnie(2) TopRésille2_LaCompagnie(3)

Voila donc! Ce projet est une improvisation complète…

Il semble que comptabiliser la rentabilisation de ses créations soit à la mode en ce moment, notamment due au Wearability project lancé par Nessie :

qYWVFyM

Pour moi c’est assez simple : comme je n’achète plus aucun vêtement, je suis obligée de coudre des choses portables, confortables et robustes…sinon je me retrouverai vite à aller cul-nu au boulot!

Pour ce qui est de ce top, pas de problème, je le porte autant au travail qu’en soirée ou pour boire le thé entre copines…Le cahier des charges est rempli!

Le plantain est bien tardif par ici

Voila ma participation au concours organisé par Éléonore à l’occasion de la sortie de son nouveau patron (gratuit!) : Plantain.

Je l’ai fait avec un jersey synthétique très fluide. OK OK, le synthétique c’est pas terrible mais j’avais ça dans le placard et pour une version d’essai, ça fait l’affaire. Mais du coup je regrette presque parce que je l’aime beaucoup finalement cette version, je risque de la porter souvent! Autre soucis avec ce tissus : il est ‘effet froissé’. Et bien ça fonctionne hyper bien, on dirait vraiment que je sort d’une essoreuse à salade…avec un peu de chance ça s’atténuera a force de le repasser…

La fluidité du tissus fait qu’il était peu propice à placer les empiècements de coudes. J’ai donc fait des manches longues toutes simple, et j’ai joué avec la fluidité du tissus en remontant les manches avec des rubans de satin (ceux qui se trouvent près de l’encolure des top du commerce…j’en ai toute une collection!). J’ai aussi coupé l’avant en deux en y ajoutant une petit bout de dentelle de récup. J’ai rallongé la longueur (j’ai coupé la longueur du 40 alors que le patron est coupé en 36 et arrondi le bas du dos, mais c’est très discret.

L’ourlet du bas est un ourlet roulotté pour ne pas modifier le tombé du tissus.

Plantain#1-fance(1)

Plantain#1-profil(1)

Plantain#1-profil(2)

Plantain#1-profil(3)

Plantain#1-face(2)

Plantain#1-detail(1)Normalement, il devait y avoir un côté ‘peau légèrement apparente’, mais vu comme le tissus est transparent, je dois le porter avec un maillot de corps dessous…J’ai bien loupé mon effet!Plantain#1-détail(2)

Bilan : Ce patron est un très bon basique! J’aime beaucoup la forme de l’encolure et des emmanchures. En revanche pour les prochaines versions, je rallongerai les manches et le corps, car je les trouve un poil trop courts…(malgré le rallongement que j’avais déjà effectué).

Je pense que la prochaine version sera en molleton!

Edit : J’ai oublié de préciser quelque chose : Il est souvent conseillé dans les ‘notices de montage’ des patrons en tops en jersey chez Burda d’utiliser de la viseline stabil-manches au niveau des coutures d’épaules pour stabiliser celle-ci. Effectivement, et surtout avec un jersey ‘mou’ comme celui que j’ai utilisé ici, avec le temps le tee-shirt a tendance à perdre sa forme et les épaules à tomber un peu si on ne le fait pas.

En revanche, je trouve qu’il n’est nul besoin de courir à la mercerie chercher ce fameux stabilmanches. Personnellement je prend juste un morceau de ruban de sergé  ou quoi que ce soit d’autre qui ressemble à un ruban non élastique. Il m’arrive aussi de couper un petit ruban de viseline non tissé dans le sens le plus solide… Je place le ruban le long de la ligne d’épaule lorsque j’assemble l’avant et le dos endroit contre endroit ( et je surpique le surplus de couture+ruban vers le dos pour que tout reste en place). Normalement, avec ça, les coutures d’épaules devraient bien tenir en place ce qui devrait assurer une meilleure longévité à mon teeshirt!

Le mieux est l’ennemi du bien

Voila un nouvel ensemble marcel – boxer. Tout comme ici, le patron du marcel vient des indispensables en maille, donc j’ai déjà moult parlé ici. Contrairement à beaucoup d’autres patrons, je l’ai déjà bien rentabilisé ce livre!

Quelle joie quand j’ai réalisé que le cœur des fleurs de mon coupon de liberty mitsy bleu était exactement du même rouge que mon jersey!

la preuve en image!

MarcelRougeIEM_avt(1) MarcelRougeIEM_avt(2) MarcelRougeIEM_avt(3)

MarcelRougeIEM_dos(1) MarcelRougeIEM_dos(2)

Me voila donc toute ravie de mon nouveau débardeur…et fière de l’avoir réalisé en deux petites heures, sans encombre. J’attaque gaiement mes finitions devant la TV : couper les fils qui dépassent, repasser les biais d’encolure…et recouper les surplus de tissus le long du recouvrement des ourlets…bien à raz pour ne pas que ça dépasse!

Et voila donc pourquoi le mieux est l’ennemi du bien…

MarcelRougeIEM_pb

En voulant trop bien faire, j’ai coupé trop loin! en plein devant! J’aurai bien pu en pleurer!

Pour me consoler, j’ai fait la culotte qui va avec à la suite! (ou plutôt le boxer comme on m’a fait remarquer…).

EnsembleRougeIEM_avt(1)

BoxerRougeIEM_dos(1)

Bon bien sur j’ai du ruser! je voulais y ajouter du liberty; Mais le liberty ça n’est pas élastique…La ceinture fait donc la largeur exacte de mon bassin, et est quasiment indépendante de la culotte, sauf par deux points de couture à l’arrière. Je l’attache donc avec une petite pression cachée sous le nœud.

BoxerRougeIEM_avt(2)BoxerRougeIEM_dos(2)

Voila voila!

Le jersey viens des Trouvailles d’Amandine. C’est un jersey de coton bio, tissé en France. Il est très agréable au toucher, et est relativement fluide (bon oui rien a voir avec du jersey de viscose, mais pour du coton, c’est pas mal). En revanche, il n’y a pas d’élasthanne. Le tissus est donc bien extensible mais pas élastique. Du coup, pour que la culotte reste bien en place, j’ai inséré un élastique en silicone (comme ici) dans les coutures du tour des jambes. Un élastique très peu tendu, c’est vraiment juste pour tendre le tissu.

Voila donc un ensemble en coton fin bien agréable à porter!